AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Norman Taylor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Norman Taylor
Agent du F.B.I.
Agent du F.B.I.
avatar

₪ Messages : 62
₪ Âge : 34 ans
₪ Nationalité : Américaine

₪ Feuille d'Intrigue ₪
Participation à l'Histoire: Oui
Carnet de bord:
Avancement dans l'Histoire:
2/100  (2/100)


MessageSujet: Norman Taylor   Ven 14 Mai - 16:27

? MON IDENTITE ?

- Nom : Taylor
- Prénom(s) : Norman
- Surnom(s) : aucun officiel
- Âge : 34 ans
- Nationalité : Américaine
- Statut : Agent du FBI
- Orientation sexuelle : Hétérosexuel ( en espérant avoir une femme plus qu‘un robot )
- Participation à l'Intrigue : Absolument pas, je viens pour du hentai ‘_’ ( je mens bien sur, je veux participer et découvrir le Tuyeur )

? MA PHYSIONOMIE ?

- Physique : Norman a un physique on ne peut plus commun, sinon on peut le qualifier de classique. Il est brun, peau blanche et rasé de près. Porter une moustache ou un bouc peut se révéler dangereux dans son métier, et étant souvent au contact d’autres personnes, une peau rasé est souvent plus appréciable qu’un «  barbu » . Ses yeux sont marrons mais le plus flagrant est ce qu’il dégage : Un sentiment de lassitude et de désespoir. Lorsqu’il fixe quelqu’un, Norman peut inspirer à la pitié ou bien à la peur, il a ce regard d’homme prêt à tout… Même au pire. Sur sa joue droite, on peut voir une petite cicatrice qu’on lui a faite lors de sa dernière investigation qui a mal fini. Bien que son corps ne possède pas de « tablette de chocolat » ou de biceps surdéveloppé, la force masculine de l’homme dans la force de l’âge est bien là. Concernant la corpulence de Norman, il mesure un mètre quatre-vingt deux pour soixante-dix sept kilos.

- Allure : Norman a un mine affreuse et c‘est son travail qui le bouffe à ce point. Cependant, lorsqu‘il doit se montrer à d‘autres personnes, il paraîtra sûr de lui et toujours soigné. Ses lunettes de soleil et sa longue veste noire lui donne une certaine classe, l‘archétype de l‘agent du F.B.I en somme.

- Goûts vestimentaires : Norman préfère les vêtements sobres et sombre. Le costar cravate lui va très bien et il a apprit a vivre avec. Pour une tenue plus décontractée, il préférera une chemise a manche longue. Décontracté comme pour un meeting important, la cravate sera toujours sortie. Si pour une mission il doit se déguiser, alors il le fera sans hésiter une seconde.

- Signes particuliers : Les lunettes de soleil qu’il portera plus ou moins partout ( au bureau , a l’extérieur même lorsqu’il pleuvra ou en soirée par exemple… ) . C’est vraiment son signe particulier, plus que sa petite cicatrice minable sur sa joue droite.

? MA PSYCHOLOGIE ?

- Généralités : Norman est quelqu‘un de réfléchi, cela va de soit pour une personne de sa hauteur. Il est également très analytique et observateur. Il n‘est pas exaspérant ni trop excentrique par sa manière d‘agir et préfère prendre son temps. Même si il est réservé, il n‘est pas renfermé sur lui-même.
En opposition à tout ça, Norman est quelqu‘un qui peut rentrer très facilement dans une colère noire voir même être violent si une personne se trouve là. Étant sur sa dernière affaire, Norman risque d‘être plus que tendu lorsqu‘il n‘arrivera pas à établir la situation clairement et donc, succomber à ses colères.
Malgré ce détail, Norman est quelqu’un qui est tourné vers l’altruisme sans pour autant être le bon samaritain ou l’abbé Pierre. Il aidera ceux qui sont sur son enquête et surtout qui sont nécessiteux. Parfois, il fera tout de même un bon geste, histoire d’oublier ce qui l’entoure et de se faire une bonne conscience.

- Vices : La colère est surement son principal défaut mais peu le connaisse sous cet aspect.
- Aime : En vue du stress permanant dans lequel il évolue, il oublie parfois ce qu‘il aime. N‘ayant que cette enquête en tête, il a oublié les bien faits d‘un bon hamburger ou le gout sucré d‘une île flottante.
- N'aime pas : Ses colères incontrôlées sont peut être ses plus grandes craintes, il n‘aimera pas également l‘eau car étant un piètre nageur.
- Sociabilité : Les gens, cela ne gène pas Norman. Il restera souvent courtois, sauf si on est hostile à son égard. Il paraitra indifférent à tout ceux qui l‘entoure mais il restera méfiant tout de même au moindre petit signe d‘alerte. Etant membre des forces de police, et du F.B.I qui plus est, la vigilance est alors de mise. Il préfère également s‘arranger avec ses collègues ou ses subordonnés plutôt que de s‘imposer. Concernant la hiérarchie, c‘est un peu plus délicat comme il est sur sa dernière enquête qui décidera ou non sa continuation au F.B.I. Le climat est un peu tendu mais Norman n‘est pas insolent avec ses supérieurs.

? MON HISTOIRE ?

- Passé :
Code:

Le fleuriste kidnappeur : Echec
Le tueur fou de Manhattan : Réussite
La fugue : Echec
La chienne assassine : Réussite
Le couple sadomaso : Echec
Le curé dealer : Echec
Le démembreur de Chicago : Echec
L’éventreur de L.A : En cours

Norman repensait à son parcours au sein du plus prestigieux centre de police de tout les États-Unis. Son entrée bien que réussit laissa place à une carrière plus que médiocre. Comment pouvait on être si malchanceux… Incompétent dans son travail ? Il n’en savait trop rien car il mettait du cœur dans tout ce qu’il faisait. Il pleuvait dehors. Une bière à la main et posé à la fenêtre, il observa l’eau fouetter le bitume. Le soir s‘annonçait, les derniers rayons tentant de transpercer l’épais nuage de pollution.

Il posa sa bière sur la table, sa paire de lunette était là, son arme aussi d’ailleurs. Demain, il irait à Los Angeles pour débuter l’enquête de l’éventreur de L.A. Si il venait à échouer, qu’en serait il de son avenir ? Rien que de repenser à ça, il reprit une gorgée de boisson alcoolisé. A côté de l’arme, se trouvait une lettre dans une enveloppe fermé et un portefeuille ouvert. Une photo se trouvait dedans, Marry sa femme et Banou leur chien… Robotisé cela va de soit.
Sa femme était loin, parti vivre a Londres chez sa mère durant le temps de l’enquête.

Norman s’installa alors sur la chaise, les deux coudes posés sur la table, se tenant la tête. Il repensait à sa vie, une enfance sans trop d’embrouilles, des parents divorcés et qui déménageait sans cesse. Le père avait eu la garde de Norman, depuis longtemps il n’avait plus de nouvelles de sa mère et n’a pas cherché plus que ça à la retrouver. Son père et sa fiancée donnait tout l’amour nécessaire pour évoluer dans un cercle pas trop malsain.
L’entrée dans la police fut une bonne nouvelle pour son père et sa belle mère, mais le jeune garçon devenant adulte s’envola de ses ailes, coupant peu à peu les ponts avec son père. Il ne le détestait pas mais ne ressentait pas le besoin d’aller le voir régulièrement, quelque nouvelle via le net ou un message de temps à autre suffisait largement.

Les yeux de Norman se posait maintenant sur la paire de lunette… Cette paire de lunette était sans doute son plus grand bien et équivalait à une plaque pour un agent de police. C’était aussi le signe de sa progression au nom de la Justice. Ses lunettes servait soit à le protéger du soleil, soit en un simulateur. Le simulateur représentait son bureau et tout les dossiers qu’on appelait «  papier » avant, se retrouvait stocké dans les lunettes et ainsi, il pouvait gérer ses affaires partout ou il se trouvait. De plus, les lunettes possèdent une caméra intégré, permettant de filmer ce que lui voyait. Sa paire est également incassable, beaucoup d’accident avait eu lieu et nombreuses paires fut cassées ou parfois même piratée. Les lunettes de Norman sont alors incassable, a moins de forcer réellement, et sont protégés des hackers, excepté pour les plus doués d’entre eux. Pour les meilleurs, on racontait même que ces lunettes pouvait détecter les empreintes et taches de sang voir même reconnaitre le visage d’un suspect en fuite, mais ces fonctions, Norman ne les avaient pas, n’étant pas assez haut et surtout réputé dans la hiérarchie.

La lettre qui se trouvait là servirait uniquement si il échouait… Une fois encore. Une lettre de rupture et de suicide. Ni plus ni moins. Si il échoue à cette mission, Norman serait renvoyé, et vivre sans un travail, c‘était inadmissible.


- Famille :

Marry Taylor, la femme de Norman, n’apprécie pas le travail de son mari et craint toujours pour sa vie. Femme fidèle a son mari, elle l’aime pour ce qu’il est et surtout le soutien dans sa vie. Norman rentrait toujours fatigué, et d’un jeune homme joyeux et mari amant, il est passé a un mari dépité, parfois déprimé et submergé par le travail. La vie intime du couple subit forcément ce mal-être. Marry est parti chez sa mère pour quelques mois, le temps que Norman termine cette enquête…

Les parents de Norman ne lui laissent pas de nouvelles et inversement, non pas qu’il soit en froid avec eux, mais le père profite de la vie avec sa femme. Sa mère, il ne l’a connait plus, il sait juste qu’elle s’appelle Christelle et qu’elle est d’origine française. Les détails, le temps s’est chargé de les effacer.

Banou est un robot chien de la première génération, ressemblant plus à une boite de conserve ambulante qu’a un véritable animal, Norman l’avait offert à sa femme pour combler les longues absences. Se disant qu’un animal serait le bienvenu a la maison plutôt qu’un homme…


? INFORMATIONS IRL ?

- Comment avez vous découvert le forum? Par une pochtronne
- Que pensez vous de ce dernier? Univers curieux et j’me lance
- Comment définiriez vous votre niveau RP? Je ne ponds pas de pavé de douze post, mais j’ai de quoi faire pour tenir un RP ( enfin j’espère ^^ )
- Quelle sera votre fréquence de passage? Régulière Wink

[ Note aux admins : Le fait de rester très flou est volontaire, la force de mon personnage n’étant pas ce qu’il est, mais du rôle sur le forum, j’espère que ça ne me portera pas préjudice ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice Faith Sebastian
Employée à Kraftwerk Mechatronics
Employée à Kraftwerk Mechatronics
avatar

₪ Messages : 724
₪ Âge : 33 ans.
₪ Nationalité : Double nationalité : Américaine et Japonaise.

₪ Feuille d'Intrigue ₪
Participation à l'Histoire: Oui.
Carnet de bord:
Avancement dans l'Histoire:
68/100  (68/100)


MessageSujet: Re: Norman Taylor   Ven 14 Mai - 16:56

Je ne pense pas que cela te porte préjudice, puisque je me permet même, dans une très grande audace (wouhou!) de te valider!

Bienvenu sur le forum, cher agent du Aifbiaïlle! Nous t'enverrons un MP dans la journée pour te donner les informations inhérentes à la Police, mais aussi les données que tu as pu avoir en plus, de par ton service fédéral. Aller, bon jeu, merci de nous avoir rejoint!

Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Norman Taylor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moutons électriques :: Justifications Administratives :: Dossiers Anthropométriques et Mécatroniques :: Signalétique Humaine-