AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zachary Vaughn Lang©, copyright par LaRue Productions©.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zachary V. Lang
Acteur Hollywoodien dans le Vent
Acteur Hollywoodien dans le Vent
avatar

₪ Messages : 132
₪ Âge : 31 ans.
₪ Nationalité : Américain, Texan.

₪ Feuille d'Intrigue ₪
Participation à l'Histoire: Oui.
Carnet de bord:
Avancement dans l'Histoire:
25/100  (25/100)


MessageSujet: Zachary Vaughn Lang©, copyright par LaRue Productions©.   Mer 19 Mai - 18:21

    ₪ MON IDENTITE ₪

    - Nom : Lang.
    - Prénom(s) : Zachary, Vaughn. Zachary Vaughn Lang©️ est un nom copyrighté par LaRue Productions©️.
    - Surnom(s) : "Zack" pour les intimes, "The Gay Stallion" (l'Étalon Gay). Il n'aime pas du tout ce vieux surnom datant de ses débuts mais fait avec, après tout il est célèbre grâce à son talent de simulateur surexcité. Surnommé affectueusement "Twinky" par ses fans et la presse.

    - Âge : Trente et un ans.
    - Nationalité : Pur produit du Saint Empire du Coca Cola, Texan et fier de l'être en plus.
    - Statut : Célèbre acteur de films porno Gay s'étant lancé dans le cinéma "classique" il y a quatre ans. Véhément activiste des droits des femmes et LGBT ("Lesbian, Gay, Bisexual and Transgendered people") tout en étant un fieffé pornocrate. Étrange non?

    - Orientation sexuelle : Dans le public, et pour ne pas décevoir ses fans, Zachary affirme être à 100% homosexuel, du type Passif. Cependant dans sa vie privé, il est bisexuel mais doit le cacher suite à une demande express de son Manager. Pour se faire, il fréquente les prostituées uniquement et les paye très grassement pour leur silence. Finalement, il mange un peu à tout les râteliers, du moment qu'on ne lui casse pas trop les couilles. En exemple, la célèbre Rita Buren lui fait un sacré effet, mais il aimerait bien déniaiser Roy Lang, son "petit cousin".

    - Participation à l'Intrigue : Effectivement.

    ₪ MA PHYSIONOMIE ₪

    - Physique : Zachary a tout du Twink efféminé : la démarche, la finesse du corps, la pilosité totalement absente et surtout l'ambiguïté. Plutôt petit pour un homme, il mesure un modeste mètre soixante pour un poids léger qu'il ne divulgue pas, la peau laiteuse et parfaite : il faut dire qu'il l'entretient, tout comme sa longue chevelure bouclée d'un châtain sombre s'accordant avec ses yeux fauves frangés de longs cils très noirs qui lui donne un regard charmeur mais très féminin. Mignon poids plume, il n'est pas bien costaud ou même musclé, mais c'est pour cela que le public l'aime. pourtant, il suit moult régime et entrainement pour conserver un poids pareil... chose qui le saoule.

    - Allure : Zachary est totalement le stéréotype de la "folle", image même de l'homosexuel hyper efféminé disposant de tout un petit jeu de manières un peu caricaturales. Androgyne, au sourire charmant et à la sveltitude particulière, Zachary joue de son physique avec franchise et assume complètement cette apparence de jeune minet maniéré, caricature de l'homosexuel un peu pimbêche, un peu garce mais très "minette", aux ongles durs et longs parfaitement manucurés, le teint velouté de pêche et à l'apparence travaillée jusqu'au fait qu'il s'épile les sourcils. S'il est vrai qu'on peut le prendre pour une femme, avec sa voix encore un peu juvénile et sa très grande coquetterie, sa voix est indéniablement masculine malgré tout et il doit s'entrainer à l'éclaircir s'il veut faire illusion, ce qui ne marche pas à tout les coups. Zachary à l'air un peu plus jeune que son âge, jovial et fringuant, un peu nerveux, ne tenant pas en place. Sa beauté physique est -bien que façonnée par Hollywood, cette machine à créer des canons- visible pour qui aime le genre. Et puisqu'il assume si bien son statut de Twinkie, il n'en est que plus attirant encore. Cependant dans le privé, il se permet une attitude plus masculine, plus sobre et surtout plus en adéquation avec son véritable caractère.

    - Goûts vestimentaires : Zachary est extrêmement coquet et propre sur lui. Il ne porte que des vêtements de marques, privilégiant les coupes modernes et moulantes portables aussi bien en club qu'en ville, sachant se mettre en valeur. Il vous dira que de toute façon, les Gays ont un meilleur sens de la mode que les hétéros... fou de Fashion et d'esthétique, ou plutôt le faisant croire, il ne craint nullement le rose qu'il porte plutôt bien. Le cliché de la petite écharpe en Cashemire ne lui déplait pas non plus. T-Shirt moulant, Jeans Diesel ou Levis à rivets, ceinture fantaisie, grosse chaîne autour du cou, lunettes aux verres colorés Gucci, bracelets de force et piercings, il fait plus petit minet que travesti malgré son apparente féminité. Il lui arrive de se maquiller, mais guère de manière appuyée, simplement pour cacher avec du fond de teint une mine de mauvais jour ou donner plus d'intensité à son regard avec un très léger trait l'Eye Liner. Rien de plus que le cinéma apprend à un homme pour cacher ses imperfections. Il aime bien les chaussures italiennes aussi, mais ce n'est qu'un détail. Vous ne le verrez jamais mal habillé ou mal apprêté : Zachary fait très attention à son image, car on le voit surtout comme la nouvelle égérie du style "Porno Chic" tellement à la mode en ce moment.

    - Signes particuliers : Il a un tatouage sur le dos de la main droite, un coeur avec une flèche et "Maman" dedans, fait suite à un malheureux soir d'ivresse où il aurait affirmé : "toutes des putes sauf maman". Zachary a également comme vestige de son actorat dans le monde du porno un piercing génital de type "Prince Albert".

    ₪ MA PSYCHOLOGIE ₪

    - Généralités : Zachary est un drôle de type. Il vous dirait d'un ton un peu arrogant et affecté "je ne suis pas comme les autres garçons", bien que ce ne soit pas réellement vrai. Le fait est qu'il est comme à double facette : une publique, Hollywoodienne et l'autre privé, plus sombre. D'un côté, il est charmant, souriant à la vie et jovial, aimant à s'entourer des autres. Il est si serviable qu'il aiderait une petite vieille à traverser la route en plein Sunset Boulevard durant une heure de Rush. Doux et aimable, il prend le temps d'écouter les autres et ne coupe jamais la parole à autrui, par habitude. L'homme parfait, en somme, sponsorisé par Colgate ou Email Diamant. Il est charmant et aguicheur avec les hommes, galant et aimable avec les femmes tout en mettant une certaine distance respectable avec elles, et particulièrement habile avec les mots. Il sait parfaitement détourner les propos pour faire dire aux gens ce qu'il désire, ou éluder les questions qui le dérangent. Plutôt manipulateur, mais toujours avec le sourire, Zachary joue très bien le type bien sous tout rapport qui ne renie pas son passé dans la pornographie mais en joue, au contraire, pour se défendre : vous critiquez ses anciens films? C'est que vous les avez vu, alors. Une vraie langue de vipère à ses heures perdues.

    D'un autre côté, Zachary est un homme qui aime profondément les gens, mais aurait parfois bien envie de les tarter. Impatient, rapidement excédé par les autres, il a du mal à ne pas avoir d'arrière-pensées en face des attitudes de ses vis-à-vis. Le mec en face de lui sent trop fort, les types à la sortie ne sont qu'une brochettes de cons bourrés qui refoulent le bouc, la petite vieille est sourde comme un pot et ferait mieux de se faire piquer, les fans qui lui demandent des autographes lui postillonnent dessus, le gamin qui attend à la caisse grogne comme un petit chien, la coupe de sa secrétaire lui rappele un brocoli, son Manager à des cravates moches... il a toujours quelque chose de méchant ou déplacé à penser sur les autres. Le jeune homme aime également particulièrement se regarder le nombril, bien qu'il s'engage pour les autres dans la lutte contre les discriminations sexuelles et cela par conviction et véritable bonté d'âme, particulièrement passionné quand il défend quelque chose ou quelqu'un, capable de tout sacrifier pour ses idées. S'il a toujours quelque chose à médire, il se garde cependant de le dire, excellant dans l'art délicat de paraitre sincère et de sourire même quand il n'en a aucune envie. Il a couché pour réussir et cela le blase terriblement car il aurait préféré grimper grâce à son talent d'acteur plutôt que de sucer des kilomètres de bites. Cependant, il ne fait jamais de caprices de star. Cependant, il est naturellement assez séducteur avec les femmes qu'il croise, ce qui n'est pas le cas avec les hommes et il doit se faire violence pour ne pas se montrer trop courtois avec ces dernières ou les draguer de manière trop notable, car il en va de sa réputation. Et ça aussi, ça le saoule!

    A vrai dire, Zachary n'aime pas sa vie. Il est harcelé par son Manager qui vérifie qu'il ne traine pas avec des femmes, beaucoup de gens médisent son talent d'acteur et sa carrière pornographique lui colle à la peau. Il a beaucoup de prétendants mais aimerait plus que tout se fixer et se marier, car il a envie d'une relation stable et sérieuse et pourquoi pas d'enfants. Il doit surveiller son poids, faire du sport pour garder la ligne, sourire et être gentil alors qu'il crache son fiel en vain. Il doit jouer à la petite folle qui a le feu au cul alors qu'il n'aurait pas envie de se faire remarquer des fois. Il doit rire sur commande, pleurer quand c'est utile, dire qu'il adore de vrais connards, faire semblant de connaître toute la Jet-Set de L.A. alors qu'il aimerait plutôt se faire de vrais amis. Hypocrite? Vous n'avez pas idée, mais ce n'est pas comme s'il aimait ça. Son fond est donc amer et blasé, mais il fait fort de ne pas le montrer, exhibant toujours de lui une facette mi-folle, mi-prince charmant avec une sincérité étonnante quand on sait ce qu'il ressent vraiment. Pourtant, avec ceux et celles qu'il aime, Zachary est extrêmement loyal et bon, généreux plus que de raison, mais surtout matériellement parlant, un peu maladroit. Il offrira une voiture de luxe là où on préférerait quelques mots affectueux en pensant réellement faire plaisir. A vrai dire, il est finalement trop distant, et c'est lui qui se plaint d'être trop loin des autres...

    - Vices : Afficher insolemment son fric à tout va, à Hollywood, c'est un vice? Il n'aime pas être ivre et ne touche pas à la drogue... alors que lui reste-il? Le sexe? Pourquoi pas, à l'occasion. Cela dit le véritable vice de Zachary Lang est bel et bien sa petite arrogance et surtout sa tendance à être une véritable épine dans le flanc de ceux qu'il a dans le nez. Pour nuire à ceux qui lui déplaise, l'acteur est capable d'une inventivité hors-norme et se venge toujours des affronts (même imaginaires) qu'on lui fait. Cependant, quand on sait qu'une certaine quantité plutôt impressionnante va alimenter les associations de défense du droit des femmes et des identités transgenres, on lui fiche en général la paix avec sa manière de frimer en puant le Dollar. Comme quoi, la bonté hein...

    - Aime : Zachary voue un véritable culte à l'image de la femme. Porteuse de vie, image d'élégance et de douceur, il est si fasciné par elle qu'il adopte quelques unes de leurs marottes sans la moindre gêne, et finance plusieurs associations comme celles de défense des droits des femmes, d'aide aux femmes battues, ect... Il se comporte avec elles avec une rare galanterie et gentillesse et se refusera toujours à porter la main sur l'une d'entre elles, même si cette dernière attente à sa vie à lui. Au rayon de ses goûts plus prosaïques on trouve les aliments sucrés et les Cocktails de toutes sortes, surtout quand ils sont colorés et fruités. Indéniablement de nature sensuelle, il aime faire l'amour, finalement autant avec les femmes que les hommes. Il aime énormément les belles femmes sophistiquées, ainsi que les hommes du style métrosexuels très soignés, parfumés, particulièrement sensible au parfum des gens. C'est un grand fan du style "Rita Buren" et il aime la musique des Tonight, plus particulièrement la voix d'ange de leur chanteuse, Alvina Ashton.

    - N'aime pas : Pas grand chose en fait, car c'est quelqu'un de particulièrement accommodant (en apparences...), ou alors de vraiment léger. la maltraitance des femmes et des enfants le révolte cependant comme peu de choses. Il a cependant un terrible litige avec l'alcool... du moins celui des autres. S'il boit peu, il ne supporte pas les gens ivres qui ont tendance à le rendre extrêmement hautain, voir carrément agressif. Il méprise les gens négligés, surtout les hommes et porte le machisme en véritable ignominie.

    - Sociabilité : Zachary a beaucoup d'amis : certains aiment sa personnalité, d'autres son fric, d'autres son cul, d'autres pour un peu des trois. Des gens très disparates en tout cas, riches, de classe moyenne, journalistes, clubbers de tout poils ou simple restaurateurs. Il est plutôt jovial et engageant, et parvient toujours à capter l'attention des gens, sauf si ces derniers sont ouvertements homophobes. Dans ce cas, il préfère courir plutôt que de discuter, c'est toujours plus sûr pour sa gueule d'amour qui vaut des millions.

    ₪ MON HISTOIRE ₪

    - Passé : Zachary n'a jamais connu ses parents biologiques, adopté dès ses deux ans par un riche original, un vieux Texan propriétaire terrien. Le quinquagénaire (qui était également un célibataire endurci et un parfait misogyne) tenait un Ranch où le gamin grandit éloigné du monde, pourri gâté, futur unique héritier de la fortune colossale et des terres d'Harold Nigel Lang. Durant son enfance choyée mais solitaire, le jeune Zachary eut le loisir de visiter Paris, Vienne, Londres, Venise ou encore Amsterdam, apprenant auprès de son père les ficelles du métier d'exploitant du pétrole et de l'élevage de bovin qui avait rendu la famille si riche. Cependant Zachary lui, rêve de choses bien moins triviales : il veut être célèbre, il veut jouer la comédie, être acteur. Il veut jouer dans des films et se faire adorer de hordes de fans. Derrière le dos de son père, il s'inscrit au club d'arts dramatiques de son lycée et montre de réelles capacités de mémorisation et d'expression, bien vite ruinées par la colère de son père en découvrant les loisirs sans intérêts de son fils. Harold l'envoie donc dans une Université spécialisé en commerce et langues pour qu'il fasse ses études (celles qu'il lui a choisi plutôt, mais bon...) et là, malgré l'interdiction de l'homosexualité par un amendement, certains étudiants lui font du gringe, le trouvant beau par une allure efféminé et élégante. Il repousse leurs avances condamnables par la loi et continue ses études malgré le fait qu'elles le désintéressent totalement. Il trouve un peu de réconfort auprès de Bernadette, sa cousine de vingt ans plus âgée que lui, génie biomécanique toujours occupée mais qui trouve toujours un moment pour lui. Son fils Roy, adolescent pataud et un peu maladroit, et la petite sauvageonne de Priss, qui avait toujours le mot malpoli pour faire rire tout le monde, deviennent les personnes auxquelles Zachary s'attache le plus.

    Zachary entre au service de son père lorsqu'il a vingt ans, et bientôt il s'emploie à faire déchanter son père. Lorsque ce dernier l'implique dans les affaires de Lang Oil, le fils prodigue se transforme en un monstre avide de pouvoir, cruel et sans scrupules -du moins en apparence, il joue très bien son rôle même s'il ne l'aime pas. Il n'hésitera ainsi jamais à duper ou faire souffrir n'importe quel membre de sa famille (sauf Bernadette et ses enfants qu'il a mit dans la confidence) lorsque quelques dollars ou la réputation de son entreprise sont en jeu. Fiancé à une fille de bonne famille, , il n'hésite pas à tromper ouvertement cette dernière (même avec sa jeune sœur), délaissant totalement sa fiancée voire la méprisant la plupart du temps. Et pourtant, cela n'empêche pas Harold de l'aimer et de le forcer à tenir sa position. Alors, lorsque l'amendement interdisant l'homosexualité est levé par le Parti Réactionnaire, Zachary prend une dure décision : prétextant un voyage d'affaire et quelques jours de détente avec des amis, il se rend à Los Angeles et auditionne ; pour des films pornographiques gay, milieu Underground qui cherche à faire son grand retour. Le jeune homme est beau et il le sait; son physique de Twink délicat plait aux hommes et il a de belles fesses, même s'il ne sait pas encore s'en servir. Séduit par sa beauté, un réalisateur obscur l'engage pour un film après un seul casting où l'homme lui demanda juste de se masturber. Mais alors qu'il tourne et découvre les joies des simulations et des "toi tu te mets là, tu jouis là et comme ça", sa cousine Bernadette se tue dans un accident de voiture, son engin tombant dans la mer, roulant sur les récifs. Roy n'a que quinze ans et Priss treize, et il n'avait pas de père, devenu orphelins. Il décide de les prendre sous sa tutelle jusqu'à leur majorité mais Harold le devance, apprenant également ses "petites histoires de pédés", ce qui ne lui plait pas du tout...

    Harold déshérite son fils unique, homophobe dans l'âme et n'acceptant déjà pas qu'il rêve d'être acteur, se sent insulté qu'il se soit lancé dans la pornographie. En grave litige avec le vieillard rétrograde, Zachary quitte le ranch Lang pour se poser à L.A. et continuer son bonhomme de chemin dans le X, où il devient très vite le premier acteur célèbre, "La Star" du Revival du porno gay, avec son corps souple, ses Deeptroath impressionnants et ses petits cris d'oiseaux en temps que Passif par excellence, aux airs de petite folle. Cette image stéréotypée plait au public et bien vite Zachary tourne de plus en plus de films, engageant un Manager pour l'aider à gérer sa carrière, même si ce n'est pas ce dont il rêvait initialement. Son succès, sa belle gueule et ses performances sexuelles déclinés en DVD et Blue Ray font pleuvoir les Dollars. Le public l'aime et le lui rend bien. Et même s'il est surtout composé de célibataires ou de mecs frustrés ou n'ayant pas fait leur Coming-Out et se branlant sur ses films une fois sa femme et ses gosses de sorties, Zachary ramasse le fric sans se plaindre. Il n'a plus le soutien d'Harold et n'a pas trop le choix. Paradoxalement, le fait d'être reconnu dans la rue et qu'on lui demande des autographes lui plait, même si on le complimente surtout pour son cul et ses actions entouré de mecs montés comme des taureaux. Il sait qu'un jour, il aura peut-être une opportunité de changer de voie. Alors patiemment, il attend son heure.

    Il y a cinq ans, Zachary rencontra Hunter Pearce, une journaliste pour un journal LGBT dont il tomba amoureux et entretint durant deux ans une relation sérieuse mais secrète. Lorsque son Manager l'apprit, Hunter était enceinte et il pressa Zachary de rompre les ponts avec elle sous peine de voir sa carrière ruiné. Le fantasme des Gays de L.A., en couple avec une femme... cela aurait fait une publicité désastreuse. Dégoûtée de se faire quitter ainsi, Hunter quitte L.A. sur un coup de tête et part pour New York. Effondré, Zachary vire son Manager et quitte le milieu porno pour tenter de percer dans une "vraie carrière", histoire de faire la nique à ses détracteurs. Il engage Bobby Burns en tant que nouvel Impresario et tourne dans quelques films sans intérêts sortant directement en Videoclub, les réalisateurs et producteurs utilisant surtout sa notoriété d'acteur porno pour essayer de se faire du beurre avec quelques plans vaguement osés et des histoires sulfureuses scabreuses. Il est finalement engagé pour jouer le rôle de Reginald Leblanc, le voisin "Gay-français-Clubber-grande folle portée sur le sexe à la langue bien pendue" (les clichés ont la peau dure...) des personnages principaux de la série "Ugly & Beautiful Days", un Soap comique dans la veine de "Friends". A sa plus grande surprise, le personnage de Reginald plait aux téléspectateurs qui le redemande pour la saison suivante où il devient un personnage clé grâce aux scénaristes qui en font tomber amoureux Brett, un des personnages principaux, découvrant ainsi son homosexualité dans un coup de théâtre un peu surfait, mais qui lance Zachary pour de bon. Aujourd'hui encore, on lance parfois à l'acteur "la" réplique de Reginald Leblanc : "La vie est belle? Et qu'est-ce que tu penses de mon cul?" Finalement, il prend cela avec le sourire.

    S'ensuit la série policière "Les Dessous de Venice Beach" où Zachary interprète un inspecteur de Police homosexuel qui a du mal à se faire une place dans son nouveau commissariat, à Los Angeles, et enquête principalement sur des meurtres sensationnels, des crimes passionnels ou des crimes de mœurs. On lui prête une relation ambigüe avec Peyton Reeve, sa partenaire, mais le public se hérisse et les scénaristes se voient obliger de laisser cet élément plus que dans le flou. Le public veut voir Zachary Vaughn Lang dans des rôles d'homosexuels. Même quand il obtint son premier rôle au cinéma "classique" dans le sixième opus du film à succès "Basic Instinct", il interprète l'atout charme du film sous les traits de Remington Tramel, le très sexy descendant de Catherine Tramel, la romancière richissime vivant entourée d'anciens meurtriers anciennement campée par Sharon Stone, tout aussi machiavélique et mante religieuse qu'elle. Le Thriller érotique revenant à la mode, en plus avec le petit plus d'un ancien acteur porno, le film est un succès, et relance la saga, lançant ainsi la carrière de Zachary qui se vit alors proposer d'autres rôles, de plus en plus intéressants. Si dans un premier temps on voit sa belle gueule dans un autre Thriller érotique nommé "Heart of the Night" ou encore dans un film d'action de pirates, "Dogs of the Caribbean", il tourne "le fils du Colonel", un film plus intimiste parlant d'un jeune homme Sudiste durant la Guerre de Sessession. Durant le tournage de ce film, Zachary flirt un peu avec Michelle Lewis, une des actrices, mais son Impressario lui rappele que sa carrière repose sur sa "totale homosexualité" et il se voit obligé de repousser la jeune femme qui lui plait pourtant énormément. Comme pour le consoler, ce dernier lui trouve le premier rôle de "Divine Creature", un drame parlant de l'amour impossible entre deux amis durant les années 2110, où l'homosexualité est condamnée par la loi. Le film est un succès au Box Office et bien vite il enchaine avec "The Bone Eater", un Blockbuster produit par la Fox et tourné à L.A. même. Un nouveau Thriller sulfureux dont le tournage se boucle il y a quelques mois. Zachary en profite pour visiter Roy et Priss, avec qui il reste en bon terme.

    Le décès de son père le rendit particulièrement malheureux, même si Harold l'avait rejeté. Le fait que l'héritage est distribué à Roy et Priss l'indiffère, mais le fait que sur son lit de mort son père s'excuse de son comportement et lui dise qu'il avait absolument besoin de lui le choque. En effet, Harold lui demande de veiller sur Roy et Priss et lui fait lire une vieille lettre de Bernadette disant, peu avant sa mort- qu'elle se sentait menacée. Ses enfants auraient peut-être des soucis prochainement... Zachary ne se posa pas trop de question : il veillerait sur ses petits-cousins. Parallèlement à cela, il se lie d'amitié avec Rita Buren, célèbre Designer de L.A., et affiche clairement son amitié pour elle en venant à des Cocktails et soirées avec quelques uns des vêtements de la couturière de renom. Mais c'est surtout leur financement des associations pour les droits de la femmes et des LGBT qui les lie. Lorsque récemment le mari de Rita, Mark, fut victime du tristement célèbre Eventreur de Los Angeles, Zachary lui a témoigné tout son soutien publiquement. Alors que les grosses légumes du cinéma Hollywoodien imagine déjà in film utilisant l'Éventreur, chy lui aimerait bien que ces requins pensent à autres chose que le fric à tout prix... maudits vautours. S'ils avaient qu'il avait un fils de cinq ans, qu'il eut avec Hunter Pearce...

    Ce n'est pas le plus important pour le moment. Que dit cet énigmatique Mail sans nom d'expéditeur, qu'il a reçu dans sa boite E-Mail personnelle?

    - Famille : Zachary n'a plus vraiment de famille. Son père, Harold Lang, un vieillard richissime qui a cassé sa pipe sans jamais être marié, ayant dispatché son argent aux Lang encore en Amérique : Roy et Priss, les enfants de sa nièce, Bernadette Kathryn, décédée il y a dix ans dans un accident de la route. Donc à part ces deux "petits cousins" ou quelque chose dans le genre, Zachary n'a plus de famille. Lui même n'a rien reçu de l'héritage colossal, car déshérité lorsque son père adoptif apprit qu'il tournait dans des films pornographiques, mais surtout qu'il s'y faisait prendre. Zachary n'en eut cure, il se fit son beurre autrement. Il a des liens d'amitié très forts avec Chéri Chéri LaRue (alias Aldo Lazare), un réalisateur transsexuel quinquagénaire de films pornographiques Gay pour qui il a beaucoup tourné, le considérant comme son père spirituel et son mentor. Il a également un fils de cinq ans appelé Mel qu'il a eu en secret avec Hunter Pearce, journaliste pour un magasine LGBT.

    ₪ INFORMATIONS IRL ₪

    - Comment avez vous découvert le forum? Double compte que je suis!
    - Que pensez vous de ce dernier? Bah je l'aime, sinon je n'aurai pas fait un second personnage.
    - Comment définiriez vous votre niveau RP? Toujours le même, littéraire sans trop en faire.
    - Quelle sera votre fréquence de passage? Très régulière, même si un peu moins avec ce compte.

_________________


Dernière édition par Zachary V. Lang le Lun 24 Mai - 3:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysianthe Heaven
Secrétaire pour la Lexington Corporation
Secrétaire pour la Lexington Corporation
avatar

₪ Messages : 560
₪ Âge : Vingt huit ans.
₪ Nationalité : Américaine dit-il.

₪ Feuille d'Intrigue ₪
Participation à l'Histoire: Ouip !
Carnet de bord:
Avancement dans l'Histoire:
68/100  (68/100)


MessageSujet: Re: Zachary Vaughn Lang©, copyright par LaRue Productions©.   Jeu 20 Mai - 14:32

Lysianthe n'aime pas voir une autre folle chasser sur ses plates bandes '_' Mais Lysianthe est un fan des films de ce petit con alors il le valide --->

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary V. Lang
Acteur Hollywoodien dans le Vent
Acteur Hollywoodien dans le Vent
avatar

₪ Messages : 132
₪ Âge : 31 ans.
₪ Nationalité : Américain, Texan.

₪ Feuille d'Intrigue ₪
Participation à l'Histoire: Oui.
Carnet de bord:
Avancement dans l'Histoire:
25/100  (25/100)


MessageSujet: Re: Zachary Vaughn Lang©, copyright par LaRue Productions©.   Jeu 20 Mai - 14:39

Merci Chéri-Chéri, tu ne le regretteras pas. *lui fait un bisou et lui signe un autographe*

Quelles plates-bandes, minette? On chasse pas les mêmes proies. '__' (ou pas?)

Merci en tout cas pour la validation! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zachary Vaughn Lang©, copyright par LaRue Productions©.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Zachary Vaughn Lang©, copyright par LaRue Productions©.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moutons électriques :: Justifications Administratives :: Dossiers Anthropométriques et Mécatroniques :: Signalétique Humaine-