AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Candice White Adley Chester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Candy Chester
Apprentie Détective Catastrophe
Apprentie Détective Catastrophe
avatar

₪ Messages : 339
₪ Âge : 18 ans
₪ Nationalité : Américaine

₪ Feuille d'Intrigue ₪
Participation à l'Histoire: Oui
Carnet de bord:
Avancement dans l'Histoire:
2/100  (2/100)


MessageSujet: Candice White Adley Chester   Mer 24 Fév - 2:57

    ₪ MON IDENTITE ₪

    - Nom : Adley Chester
    - Prénom(s) : Candice White
    - Surnom(s) : Candy
    - Âge : 18 ans
    - Nationalité : Américaine
    - Statut : Apprentie Détective - Miss Catastrophe
    - Orientation sexuelle : Question idiote... Voyez pas que j'suis une bombe sexuelle qui peut avoir qui elle veut ! *sent une main baladeuse* ... Au vioooooooooooool ! ! *mawashigeri dans ta face*

    - Participation à l'Intrigue : Oui.

    ₪ MA PHYSIONOMIE ₪

    - Physique : Une bombe d'un mètre quatre vingt cinq répondrait-elle à un aveugle lui demandant à quoi elle ressemble, c'est aussi sa description internet. Malheureusement Candice - ou Candy comme tout le monde l'appelle - est tout l'opposé d'un mannequin. Pas très grande... voir petite (mais n'allez pas lui dire), elle mesure un - minuscule - mètre cinquante six et demi (si si et demi, détail très important). Sinon, à peine a-t-elle besoin de soutient gorge mais elle en porte néanmoins, prête à rajouter des mouchoirs dedans s'il le faut. Cette jeune femme ressemble donc encore à une adolescente, avec un visage rond et des petites mains très fines. Cependant il ne faut pas se fier aux apparences car elle pratique le karaté et mieux vaut ne pas se moquer de sa petite taille ainsi que de ses forme juvénile sous peine de recevoir un coup de pied retourné bien senti. Ce qui est paradoxal étant donné que bien souvent lorsqu'elle court ou marche elle trouve le moyen de trébucher et de finir sur le sol. Autant dire que Candice est assez maladroite dans ses gestes toujours vifs...

    A part cela, Candy est vraiment mignonne - même si elle préfèrerait être canon -, elle porte de long cheveux roux - auburn selon elle - dont elle est très fière car hérités de sa mère ! Ses yeux sont grand et très expressif, rehaussant ses joues blanches tachetés de petites tâches de rousseur - et aussi de quelques petits boutons d'acné persistante mais bon... ça aussi mieux vaut ne pas le souligner. Donc autant dire que cette puce débordante de vitalité est tout ce qu'il y'a de plus adorable physiquement parlant... bien que le fait qu'elle est bien dix huit ans ne soit pas forcément évident pour tout le monde et qu'elle doive donc souvent sortir sa carte d'identité pour prouver à la face du monde qu'elle n'est plus un bébé...

    - Allure : Autant dire que Candice est une jeune personne volontaire. Une pile électrique remontée à bloc dont la motivation est aussi importante que sa masse de cheveux rouge. Jamais d'épaule voûté, jamais le regard baissé... Cette petite sucrerie est fière, vraiment très fière et assurée. Elle sait ce qu'elle veut et cela se voit dans sa démarche ainsi que dans ses gestes.

    Des gestes qui pourtant restent assez enfantin par moment car elle n'hésitera pas à tirer la langue à la moindre remarque désobligeante lorsqu'elle n'est pas en position de donner un violent coup de pied. Des petites moues aussi agrémentes son panel d'expression qui est assez large, le plus souvent lorsqu'elle trébuche et tombe sur le sol. Autant dire que tout dans son allure montre qu'elle n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds aussi facilement. Malgrés une certaine maladresse.
    Elle ressemble à une mini-tornade, tout simplement.

    - Goûts vestimentaires : Malgrés le désir de ressembler à une bombe sexuelle, les limites des magasins de vêtements féminins sont vites atteintes pour la jeune femme qui la plupart du temps est obligée de se fournir au rayon enfant à cause de ses formes vraiment peu féminines. Néanmoins elle a un certain goût de la mode et est très "fashion victim" au final. Elle reste cependant très pratique dans ses choix de vêtements et portera bien souvent de quoi lui permettre de courir et de donner des coups de pieds tout en restant mignonne naturellement...

    Candice sait manier les couleurs à son avantage et même si elle est loin de pouvoir se transformer en bombe sexuelle, elle fera toujours en sorte de se mettre à son avantage. N'hésitant finalement pas à user du fait qu'elle ressemble à une jeune adolescente...

    - Signes particuliers : Son apparence juvénile et sa petite taille qui font d'elle - à défaut d'être une bombe sexuelle - une bombe à retardement.

    ₪ MA PSYCHOLOGIE ₪

    - Généralités : Que dire sinon que Candy est tout à fait cohérente et honnête avec son apparence physique. C'est une jeune femme volontaire au caractère bien trempé qui ne se laissera marcher sur les pieds que lorsqu'elle sera réellement en position de faiblesse. Sinon autant dire que la flamme allumée dans le fond de ses yeux peut - très - rapidement se transmettre à ses pieds et ceux-ci se diriger vers la personne en face d'elle, quelque soit sa taille.

    Pourtant, même si elle réagit au quart de tour, Candice possède une joie de vivre étonnante. Elle sourit la plupart du temps et il est vraiment rare qu'elle se mette à pleurer, surtout depuis le jour où elle s'est jurée de ne plus être une pleurnicheuse. Elle se donnera toujours à fond pour atteindre son but, quel qu'il soit, dangereux ou non, insignifiant ou pas. Elle aime le monde qui l'entoure malgré l'état dans lequel il est, malgré le smog, malgré la noirceur qui le compose, car sans le vouloir elle est une lumière parmi les ombres. Sans doute aurait-elle été une violente protectrice de la nature s'il y en avait eu plus, mais de ce côté là, n'ayant jamais connu que les machines et le béton, elle trouve dommage qu'il n'y en ai presque plus mais cela ne lui cause aucun état d'âme particulier.

    A part cela, un côté très opposé au fait qu'elle veuille être une bombe sexuelle : elle ne supporte pas le moindre contact familier. Le moindre attouchement susceptible de pouvoir éventuellement paraître sexuel de loin, dans le noir, avec du brouillard, aura pour résultat de la faire hurler au viol et d'envoyer son pied entre les deux jambes du propriétaire de la main baladeuse. Car il n'y a jamais eu que ses petits amis qui aient eu le droit de la toucher plus que la plupart des gens et encore il a fallut bon nombres de semaines en y allant petit à petit avant d'espérer entamer quoi que ce soit. Car si fondamentalement Candy aime les hommes, elle déteste le regard qu'ils lui portent. Soit parce qu'elle ressemble à une gamine et qu'elle ne les intérresse pas, soit parce que justement ce sont de sales pervers. Rien que pour cela elle préfèrera prévenir que guérir... c'est à dire donner un coup bien placé plutôt que d'être déçue.

    Cependant, malgré un caractère de cochon et de garçon manqué, Candice est une jeune femme sensible et romantique. Et même si elle peut paraître violente, elle peut facilement prendre peur de la violence occasionnée par les autres. Elle est plus douce qu'elle ne le laisse paraître et le montrera volontiers dès l'instant où l'on se montrera gentil avec elle - et où l'on ne se moquera pas de sa taille et de son apparence... Si ce n'était son habilité à gaffer à tout bout de champ malgré elle. Car elle a tendance à parler tellement vite et avec tellement d'enthousiasme qu'elle parle parfois sans réfléchir et que les mots dépassent sa pensée.

    - Vices : Tout ce qui est sucré. Car Candice est fidèle à son surnom et engloutis avec une rapidité étonnante tout ce qui est sucré, mieux vaut ne jamais prendre une pâtisserie sous son nez. Sinon elle ne fume pas, ni ne se drogue... Son autre vice pourrait cependant être les énigmes et les intrigues. Elle se plonge littérallement dedans et il est aussi difficile de l'en sortir que de lui faire comprendre que, non, il ne reste plus de chocolat dans le placard et qu'on ne lui donnera pas notre part.

    - Aime : Le sucre, les enquêtes, se méler des affaires des autres, ses parents, ses cheveux, ses amis, faire du shopping... les animeaux - qu'ils soient mécaniques ou non. Elle adore d'ailleurs son chien robot qu'elle à nommé Cookie et qui la suit partout où elle va, programmé à son insu par son père pour être son garde du corps.

    - N'aime pas : Qu'on la traite comme une gamine, qu'on dise qu'elle est rousse, qu'elle ne peut pas faire telle attraction parce qu'elle est trop petite... Qu'on la prive de surcrerie, qu'on lui dise de ne pas se méler des affaires des autres... Bref qu'on lui interdise quelques chose, estimant qu'à 18 ans elle peut faire tout ce dont elle a envie.

    - Sociabilité : Question sociabilité Candy peut récolter un 10/10. Toujours ouverte, toujours souriante, elle va naturellement vers les autres malgrés une grande maladresse naturelle et une habilité à gaffer avec une facilité surprenante. Et si elle peut paraître rude et malpolie, elle sait se faire pardonner et reprendre ses paroles s'il le faut et si elle sent qu'elle a mal fait. Car elle ne retirera jamais des paroles qu'elle considère comme juste.

    ₪ MON HISTOIRE ₪

    - Passé :

    Candice White Adley Chester est une des rares petites filles né de façon naturelle. Ceci eut naturellement pour conséquence le décès de sa mère mais tel était le risque qu'ils avaient avaient pris son père et elle pour avoir une enfant biologique ayant suivit le cours naturel des choses. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Candice - rapidement surnommée Candy par toute sa famille - éprouve autant de fierté que d'admiration pour sa mère qui a risqué et perdu sa vie pour elle. Et pour les médecins c'est aussi en partie à cause des fortes émanations de pollution pendant la grossesse que la jeune femme n'a pas beaucoup grandit depuis son adolescence...

    Quoi qu'il en soit, Candice fut très rapidement entouré par toute sa famille, celle-ci la protégeant depuis sa naissance. Ainsi, la petite fille n'a pas le souvenir d'avoir été vraiment seule à aucun moment de sa vie... il y avait toujours quelqu'un pour jouer avec elle et écouter ses caprices, sans pour autant y accéder lorsque ce n'était pas son père - John Chester - qui s'occupait d'elle. Ce dernier avait tendance à couvrir sa petite princesse de cadeau, lui procurant ainsi une collection d'animaux robotiques qu'il récupérait là où il travaillait et les réparaient autant qu'il le pouvait pour offrir un amusement à Candice. Car son père ne pouvant pas vraiment se permettre de lui en offrir des neufs, faisait tout ce qu'il pouvait pour dénicher des robots jettés pour les remettre en état, même si certains ne duraient finalement pas longtemps entre les mains maladroite de la petite fille. C'est grâce à cela pourtant qu'elle commença à éprouver une grande affection pour les animaux, ceux-ci ayant été ses premiers amis avant qu'elle n'aille à l'école.

    L'école fut d'ailleurs sa première expèrience amère. Gâtée comme elle l'était elle se retrouva confrontée à des enfants qui ne voulaient pas lui donner leur goûter, qui lui prenait le sien même, et qui ne voulait pas forcément accéder à tous ses désirs. Aussi pleurait-elle, souvent, trop même. Allant jusqu'à mentir pour que son professeur lui donne ce qu'elle avait envie, racontant que son camarade lui avait volé son gâteau ou bien qu'on l'avait frapper et qu'elle avait besoin d'un gâteau pour aller... car autant dire que déjà la plus grande majorité de ses caprices tournaient autour des surcreries en tout genre. Cependant on se rendit rapidement compte de son manège et bientôt ses professeurs cessèrent d'accourir au moindre de ses cris... ce qui rendit la situation rapidement difficile pour la petite fille quand elle se fit effectivement frapper et voler ses goûter par ses camarades par la suite... L'école sera donc finalement un très mauvais souvenir pour Candy qui refusera d'y aller et y sera traînée jusqu'à son entrée au collège.

    Nouvel établissement, nouveaux camarades... Sauf que cette fois-ci la capricieuse petite fille était devenue une jeune pré-ado qui restait à l'écart des autres en se concentrant sur la feuille devant elle et qui pleurait toute seule dans son coin dès que quelqu'un faisait une remarque désobligeante ou moqueuse sur ses cheveux roux ou ses tâches de rousseurs... elle se laissa même manipuler par d'autres filles qui lui firent croire qu'un des garçons était amoureux d'elle. Ce fut lorsqu'elle trouva le courage de se confier à lui, qu'il se moqua d'elle, que le pot-au-rose fut découvert, et après avoir pleuré toute la nuit qu'elle décida finalement - son chien du moment, appellé Brownie, dans les bras - que plus jamais elle ne serait une pleurnicheuse et qu'elle ferait payer à toutes ces filles qui s'étaient joués d'elle ! Le Karaté fut d'ailleurs une libération pour Candy, cette activité lui permettant de se défouler et d'apprendre à devenir plus forte. Et même si elle n'en ressortie pas que de bonnes choses, qu'elle fut renvoyée du collège pour avoir montrée ses talents à ces fameuses filles qui avaient oser de moquer d'elle, et que son père la priva le gâteau pendant un mois... Son assurance revint petit à petit jusqu'à ce qu'elle devienne la jeune femme d'aujourd'hui.

    Arrivé au lycée, Candy n'avait rien à voir de la petite fille et la fille qu'elle avait été précédement. Rapidement se fit-elle des amis, se posant là et démontrant qu'elle avait beau être petite elle savait quand même se défendre. Et même si elle savait qu'on la considérait plus comme une mascotte que comme une jeune femme, elle put s'épanouir dans sa vie de lycéenne mouvementée. Mouvementée par des garçons qui s'interressent de plus en plus aux filles, mouvementée par des petites histoires, des ragots et des mystères auxquels Candy s'empressa de se méler. A chaque rumeur elle accourait pour en connaître les vérités et les mensonges... à chaque vol, à chaque objets perdus elle venait mettre son grain de sel malgrés les regards épuisés et ennuyés qu'on lui portait, se fichant bien parfois de se mettre en danger. Des dangers dont elle s'en sortait parfois par le plus grand des miracles lorsqu'elle était coincée dans une rue mal famée avec devant elle une bande de voyou peu recommandables...

    C'est pour cela que son père lui offrit un nouveau chien pour ses seize ans. Un fox terrier blanc et noir que Candy s'empressa de nommer Cookie. Cependant ce robot-chien était relativement différent des précédents compagnons de la jeune fille. John Chester avait récupéré et réparé pendant pratiquement seize ans des robots et finalement il avait été heureux de voir qu'il avait pu quasiment retaper entière ce chien là, arrivant même à lui glisser un programme de protection de Candy, lui permettant de s'en prendre à quiconque se montrerait trop violent avec sa petite fille. Il ne lui avouera jamais que le chien qu'il lui a offert fut principalement créé pour la protéger et non plus l'accompagner. Car l'homme se disait bien qu'un jour sa petite fille se mettrait dans des ennuis plus gros qu'elle à force de se méler des affaires des autres. Mais cela, il ne pouvait l'en empêcher, alors il avait fait en sorte de la protéger... Et armée de son désormais fidèle compagnon qui ne la quitterait plus, Candice White Adley Chester parti à l'assaut de toutes les enquêtes possible et imaginable...

    Si seulement elle n'avait pas été aussi maladroite et gaffeuse... en deux ans, elle a sans doute causé plus de soucis aux personnes qu'elle était censé aider que le contraire. Mais sa volonté et sa détermination ne lui laissent pas le temps de s'abattre sur son sort ou de se remettre en question. Car son regard s'illumine dès que quelque chose de louche est en train de se produire... et ces étranges meurtres ne font pas exceptions !

    - Famille :
    Son père John Chester, travaille à la casse de L.A. où il récupère des pièces détâchées pour son hobbie : réparer des petits robots pour sa petite fille.
    Sa mère Lucie Adley, morte en lui donnant naissance ainsi que sa chevelure de feu.
    Sa tant Mary-Jane Chester, bien plus stricte que son frère concernant l'éducation de Candy et qui est toujours sur le dos de cette dernière, ne désespérant pas qu'elle redevienne une fille et cesse d'être un garçon manqué.
    Son Grand-père William Adley, vieux fou sénile d'après Candy, homme très strict et pointilleux qui ne supporte pas de voir sa petite-fille devenir tout l'opposé de sa mère.

    ₪ INFORMATIONS IRL ₪

    - Comment avez vous découvert le forum? J'ai pas couché avec l'admin (J'le jure !) mais je la connais (je connais surtout la personne avec qui couche l'admin cependant *sbaf*)
    - Que pensez vous de ce dernier? Héhéhé... K. Dick quoi... j'aime le thème donc, et le graphisme est du niveau de la graphiste ! (comment ça c'est ambigüe ! *auréole*)
    - Comment définiriez vous votre niveau RP? Celui d'une huître sur le bitume en plein soleil caniculaire !
    - Quelle sera votre fréquence de passage?aussi souvent que possible ^^


Et je tiens à souligner que j'assume totalement le nom de mon personnage ^_____^ (si vous ne comprenez pas... Google est votre ami)


Dernière édition par Candy Chester le Mer 24 Fév - 3:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice Faith Sebastian
Employée à Kraftwerk Mechatronics
Employée à Kraftwerk Mechatronics
avatar

₪ Messages : 724
₪ Âge : 33 ans.
₪ Nationalité : Double nationalité : Américaine et Japonaise.

₪ Feuille d'Intrigue ₪
Participation à l'Histoire: Oui.
Carnet de bord:
Avancement dans l'Histoire:
68/100  (68/100)


MessageSujet: Re: Candice White Adley Chester   Mer 24 Fév - 3:24

Toi qui avais une inquiétude sur ton histoire, je n'ai vraiment rien à redire. Ah si : je suis terriblement fan de ton personnage, qui tranche avec que dont le forum dispose déjà en perso'. Donc tu es validée ma chère, avec une large mention.

Je suis vraiment très fière de te compter parmi nos membres, sincèrement, et je te souhaite le meilleur amusement du monde sur Moutons Électriques! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Candice White Adley Chester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moutons électriques :: Justifications Administratives :: Dossiers Anthropométriques et Mécatroniques :: Signalétique Humaine-